Déclaration liminaire à la C.A.P. des directeurs du 15 juin 2017

Téléchargez notre déclaration liminaire en PDF.

* Déclaration liminaire à la C.A.P. des directeurs du 15 juin 2017

Nous soulèverons plusieurs points :

* Nous rappelons tout d’abord notre demande d’apuration des listes complémentaires du dernier concours de directeurs. Actuellement, de nombreux collègues cherchent à partir dans d’autres administrations, les détachements se multiplient…

Ceci justifie d’autant plus notre demande d’appel aux listes complémentaires en même temps que la rentrée des collègues promus au choix, début octobre prochain…

* Par note du 19 mai 2017, la SDRHG a publié un appel à candidatures sur une dizaine de postes auprès de la DSJ… S’il n’était plus possible de faire un nouvel additif, les représentants du personnel auraient au moins du être informés avant cette C.A.P. des différentes candidatures sur ces postes…

* Comme nous le déplorons depuis longtemps, il n’y a plus de lisibilité, pour l’ensemble des collègues comme pour les représentants du personnel, sur la localisation et les grades concernés des postes de directeurs…

La création du grade de hors classe, lié à la personne et non aux postes occupés, ne contribue d’ailleurs pas, au contraire, à améliorer la lisibilité…

* De très nombreux collègues, candidatEs à une mutation, ont reçu un courriel d’un représentant syndical non membre de la C.A.P., les informant de la tenue d’une permanence au cours de laquelle il serait en possession des livrets de la C.A.P.

Nous ne pouvons que dénoncer très fortement la violation de la confidentialité des documents transmis aux seuls représentants du personnel élus à la C.A.P.

* Plusieurs candidats à des postes proposés en mutation, ayant fait la demande d’entretien ad hoc, se sont vu refuser ledit entretien au motif que le poste était déjà attribué, ou en ont été informés lors de l’entretien…

* La perte progressive de centaines de postes de directeurs de greffe transformés en postes de greffiers chefs de greffe diminue de plus en plus fortement les possibilités de mobilité des directeurs, ce qui explique d’ailleurs pour partie les tentatives de fuites vers d’autres corps…

Il est d’ailleurs manifeste que de très nombreux postes, anciennement de greffiers en chef du 1er grade et transformés en B chef de greffe, ne trouvent pas preneurs malgré plusieurs publications… et des directeurs, placés ou non, continuent d’y être délégués…

Le manque de candidatures est d’ailleurs tellement criant que le ministère n’est pas toujours trop regardant sur certaines nominations…

* Par ailleurs, nous avons constaté avec stupéfaction que les listes des reçus aux examens professionnels ont disparu de l’intranet, en dehors de l’examen 2017 et alors que les examens précédents sont toujours d’actualité, et que les renseignements indiqués sur les livrets de CAP ne sont pas toujours exacts à ce sujet.

Nous demandons à l’administration, avant de commencer l’examen des mouvements, la fourniture des listes des reçus à l’examen professionnel de directeurs avant 2017, et toujours valables actuellement.

Mise en Ligne